Damien IBAÑEZNaturaliste-Ecologue
23 Juin 2018

Plus de fourmis des bois = moins de tiques?

Curieux de tomber sur cette étude le même jour où j’ai pu constater cela (simple coïncidence ou des effets réels des fourmilières présentes). Une étude suisse (qui devrait se poursuivre dans les prochaines années) commence à démontrer que plus les fourmilières sont abondantes et volumineuses, moins il y aurait des tiques, exactement ce que j’ai pu observer sur le terrain, certes, une seule fois pour l’instant…Lien sur la présentation de l’étude et l’étude elle-même (en anglais) : Moins de tiques grâce aux fourmis

Faune • Nature • Tiques Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *